Sécheresse, canicules, incendies et orages, les records de l’été 2022

L’été 2022 a battu de nombreux records au niveau des températures, mais aussi au niveau des précipitations. Ces dernières étant quasiment absentes tout le mois de juillet, la sécheresse a durement sévi en France. Cela a provoqué des incendies, et le mois d’aout a vu des orages meurtriers sur la Corse. Bref, un été qui va rester dans les têtes.

Une sécheresse aux conséquences inédites

Certains vacanciers ont eu des mauvaises surprises à cause de la sécheresse. Beaucoup ont pu prendre conscience de l’importance des pluies. En effet, sans pluie, les nappes phréatiques ne se remplissent pas, sans neige, les sources sont à sec, tout est lié. On peut penser qu’il risque d’avoir une chasse au gaspillage de l’eau, car cet été a démontré que la situation était vraiment grave !

Au niveau touristique, on a pu voir l’annulation de certains événements, ce fut le cas à Gérardmer la perle des Vosges, pour les feux d’artifices du 15 aout. Pour info, la ville a dû puiser l’eau du lac pour alimenter le réseau.

Par endroits, ce sont des rivières à sec qui ont perturbé le tourisme. Cet été n’a pas été facile pour tout le monde.

Des incendies dévastateurs sur le Bassin d’Arcachon

Des milliers d’hectares de forêt des Landes sont partis en fumée. Une catastrophe pour les campings, dont certains ont été entièrement détruits. La Gironde a été punie deux fois. La première avec des incendies exceptionnels, la seconde avec la désertion des touristes. À Hostens, pas un touriste à l’horizon dans le village, une perte financière pouvant atteindre les 75% !

Ces incendies ont probablement causé des dégâts considérables au niveau biodiversité. La faune victime de la destruction de son habitat est sans doute un sujet donc on risque de parler.

Après les canicules, les orages

Si les températures sont encore élevées en cette fin aout, on voit arriver les premiers orages, avec quelques pluies. Malheureusement, ces pluies tombent sur des sols secs, qui n’ont pas reçu d’eau depuis des semaines, parfois des mois. La puissance de ces orages est hors-normes, notamment en Corse, où l’on a relevé des vents à plus de 200 km/h.

On peut craindre des épisodes cévenoles et méditerranéens sans pareil, à cause d’une eau de mer bien plus chaude qu’en temps normal. Les records de l’été 2022 n’ont pas fait que des malheureux, certains secteurs ont très bien travaillé, ce fut le cas pour les campings et les hôtels, qui ont affiché un taux de remplissage très élevé.

Leave a Reply